Hyundai i20 Hybrid Connectline : examen du premier contact

Hyundai-Nuova-i20.png


Hyundai i20 Hybrid Connectline : examen du premier contact

Tambours

48V

Pouvoir

100cv

prix

À partir de 16 950 €

La nouvelle Hyundai i20 arrive officiellement en Italie, la troisième génération du segment B de la maison sud-coréenne, radicalement renouvelée dans le design et surtout dans la technologie. La troisième génération change également en termes de motorisations : elle maintient le GPL, et introduit le nouveau moteur Mild Hybrid. Et juste là Hyundai i20 hybride Connectline avec moteur 1.0 T-GDI de 100 ch et batterie 48 V, c’est la version que nous avons pu toucher dans le premier contact dans cette revue.

Hyundai i20 Hybrid Connectline : la recommandez-vous ?

Difficile de donner des conseils concernant le segment B, étant donné que c’est le plus agressif de tous. Mais la Hyundai i20 a toujours son mot à dire : le design, tout d’abord, est très jeune, sportif, créé pour regarder un jeune utilisateur qui ne veut pas dépenser beaucoup.

Et, dans l’ensemble, le i20 est parmi les plus intéressants du marché en termes de prix et de rapport d’équipement: déjà dans les versions de base, en fait, il est équipé de tous les systèmes de sécurité, il dispose de l’excellent système d’infodivertissement typique de Hyundai, toujours connecté et surtout toujours compatible avec CarPlay et Android Auto, qui vous permet, si vous le souhaitez, renoncer au navigateur intégré.

Pour le reste, vous ramenez chez vous une voiture au design très personnel et diviseur, dont les formes carrées et rationnelles permettent une excellente habitabilité même à l’arrière, et un coffre large et entièrement utilisable, grâce à la petite batterie, qui n’enlève pas trop beaucoup d’espace et n’augmente pas excessivement le poids.

PRO

  • Garniture sportive
  • Sécurité totale
  • Visibilité
CONTRE

  • Cockpit peu ergonomique
  • Trop de plastiques
  • Réglage du siège

Hyundai i20 Hybrid Connectline : connectée et renouvelée

La nouvelle i20 va occuper l’un des segments les plus concurrentiels du marché, notamment en ce qui concerne l’Italie : celui des petites voitures, aujourd’hui mieux définies comme des berlines ultra-compactes. Un segment dominé par des voitures telles que la Ford Fiesta et la Renault Clio, mais sur lequel le constructeur coréen est également bien positionné.

Par rapport au modèle qu’il remplace, cependant, le nouveau Hyundai i20 hybride Connectline elle est profondément évoluée, notamment sur le plan technologique. La voiture est en effet équipée de tous les packages de connectivité et de sécurité les plus récents et les plus complets de la catégorie, pouvant ainsi se présenter comme une voiture sûre et robuste. Les systèmes ADAS comprennent :

  • Hyundai Smart Sense
  • NSCC, régulateur de vitesse intelligent basé sur la navigation
  • Aide intelligente à la limitation de vitesse
  • Maintien de voie
  • Système anti-collision
  • Aide au stationnement
  • Capteurs pour l’avertissement de redémarrage, par exemple à la sortie des parkings.

Le nouveau tableau de bord, profondément différent du modèle sortant, voit également un tableau de bord entièrement numérique, immédiatement flanqué de l’écran tactile central, 8 » en taille et en forme Factor 16:9 dans les versions intermédiaires, et 10.25 » et en format 21:9 dans les plus riches, qui incluent également le navigateur intégré dans un similaire passage aux voitures de catégories supérieures. Cependant, il faut dire que dans le niveau de finition intermédiaire avec infodivertissement 16: 9 le navigateur n’est pas raté: le logiciel est en fait la dernière génération de l’excellent système Hyundai, et est compatible à la fois avec Apple CarPlay et Android Auto, ne vous faisant donc pas sentir l’absence d’un navigateur intégré.

On applaudit également le choix d’opacifier à la fois le tableau de bord et l’écran : par rapport aux écrans brillants, ils réfléchissent moins la lumière, et sont plus visibles même à des moments comme le lever et surtout le coucher du soleil, le soleil bas se reflétant directement sur l’écran. Comme la sécurité, la connectivité est également complète. En effet, on retrouve :

  • Bluetooth avec reconnaissance vocale.
  • Commandes audio au volant
  • eCall
  • Régulateur de vitesse
  • Capteurs de stationnement arrière et caméra de recul

Hyundai i20 Hybrid Connectline – un design plus moderne

Comme évoqué, la nouvelle i20 change profondément de design. Il abandonne les formes plus classiques de la génération précédente, en commençant – le premier modèle en Europe – le nouveau parcours stylistique de la maison appelé Hyundai Sensuosus Sportivité. Comme son nom l’indique, en fait, la nouvelle Hyundai i20 Hybrid Connectline a une esthétique plus sportive, également en vue de la nouvelle Hyundai i20 N, créée pour concurrencer Clio Cup et Fiesta ST.

Hyundai i20 hybride Connectline

L’avant, très bas et large, voit un capot allongé et musclé et surtout le grand grill qui occupe pratiquement toute la façade, déplaçant les phares (Full LED dans presque tous les niveaux de finition) vers les extrémités latérales. L’arrière, en revanche, pourrait faire débat, mais on ne peut pas dire que ce ne soit pas personnel : le bloc optique, un « ruban » à LED qui parcourt toute la largeur de la voiture, est plus bas que d’habitude, pour donner l’idée de sportivité et une voiture très basse, mais aussi pour faire place à la grande lunette arrière, heureusement à contre-courant de la tendance du moment.

Hyundai i20 hybride Connectline

La nouvelle i20, cependant, a un toit plus bas de 24 mm que la génération précédente, et par rapport à l’ancienne, il est plus large de 30 mm et plus long de 5. L’empattement a également augmenté (10 mm), ce qui, avec le plus grand longueur (temps 4 mètres et 4, le même que la Ford Fiesta) permet une meilleure habitabilité aux places arrière. Même le coffre est désormais plus grand, avec des valeurs qui sont quasiment parmi les meilleures de la catégorie : 351 litres sans abaisser le canapé arrière. Le profil de la voiture montre alors à la fois la position abaissée et les nouvelles roues 17 », design très recherché.

Quant aux intérieurs, ils disposent désormais d’un tableau de bord très clair et rationnel. Tout est inclus dans l’affichage central, et les 3 commandes de climatisation restent physiques. En général, cependant, je me serais attendu à une meilleure qualité perçue : dans le peu de temps où je l’ai essayé, les plastiques durs et pas trop travaillés ont fait sensation un peu bon marché. Surtout, ils risquent de se heurter au tableau de bord entièrement numérique, donnant une sensation désagréable à l’œil. Mais cela fait d’ailleurs partie de ce qui a toujours été la philosophie Hyundai : une voiture qui, bien que désormais sportive dans sa configuration, se veut pratique et fonctionnelle.

Hyundai i20 Hybride Connectline : le premier test du nouveau système

Nous avons eu l’occasion, comme nous l’avons dit, de toucher le nouveau moteur 1.0 T-GDI de 100 ch avec système 48 V Mild Hybrid, qui promet de réduire les émissions de CO2 et la consommation de carburant d’environ 3 ou 4 %. Le nouveau moteur est disponible à la fois avec une boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports et avec la nouvelle transmission manuelle iMT à 6 rapports, qui déconnecte le moteur de la transmission lorsque le conducteur relâche l’accélérateur, afin de permettre à la voiture d’entrer en mode casting et ainsi récupérer de l’énergie, économisant du carburant.

Hyundai i20 hybride Connectline

Le système demande un certain temps d’adaptation, surtout avec la boîte manuelle : il faut partir au point mort et maintenir l’embrayage, ce à quoi tout le monde n’est peut-être pas habitué. Sinon, la voiture de ces premières impressions se comporte plutôt bien. Le système réagit rapidement, même s’il n’est pas trop rapide, et grâce au système Mild Hybrid développé par Hyundai les moments où la voiture coupe le moteur thermique ne sont pas rares, vous permettant d’économiser de l’énergie, notamment dans les phases de décélération et de freinage. On ne peut pas donner une idée en profondeur de la consommation, même si, du moins à l’affichage, la moyenne devrait être entre 6 et 7 litres tous les 100 km.

Hyundai i20 hybride Connectline

L’embrayage est certainement agréable en conduite urbaine, très doux et ne fatigue donc pas beaucoup le pied lorsque vous êtes coincé dans la circulation et que vous devez donc constamment rétrograder ou engager des vitesses. Entre autres choses, il n’est pas excessivement doux, donc il n’y a pas de sensation que le coup de pédale est trop court ou d’autres sensations légèrement aliénantes. Discours différent toutefois pour le pilotage : lui aussi est mou, trop mou. Et si au final il peut être confortable pour manœuvrer, à des vitesses plus élevées il ne se raidit pas assez et donc vous risquez de faire quelques erreurs. Une autre chose à laquelle il faut s’habituer, c’est la boîte de vitesses : je ne parle pas des greffons, qui sont précis et ne collent pas (du moins pour ce qu’on a essayé), mais de la position qui est peut-être un peu trop faible.

Hyundai i20 Hybrid Connectline : autres finitions et prix

En plus du Mild Hybrid, la nouvelle Hyundai i20 est également disponible avec un moteur 4 cylindres 1.2 Mai de 84 ch avec boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, en plus de la version GPL.

Hyundai i20 hybride Connectline

Les prix varient de 16 950 euros du i20 1.2 MPi MT Connectline, ai 22 600 euros de la Hyundai i20 Hybrid Bose, la configuration qui, comme son nom l’indique, comprend le système audio fourni par Bose. La version testée par nos soins, Hyundai i20 Hybrid Connectline avec transmission manuelle à 6 vitesses, coûte à la place 19 150 euros et comprend des options packs extérieurs, avec double coloration (950 euros) et peinture métallisée (650 euros). Au prix on peut supprimer la mise à la casse d’un ancien véhicule, les remises et évidemment les incitations sur les voitures hybrides exploitables pour ce modèle.

Tous les i20, cependant, sont couverts Garantie 5 ans et km illimité.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Retour en haut