Pneus anti-crevaison sans air : qu’est-ce que c’est et comment ils fonctionnent

Pneumatici-airless.jpeg


LA pneus sans airou pneus anti-crevaison sans crevaison, en sont un nouveau type de pneus de voiture qui éliminent le besoin de les maintenir gonflés à l’air, et pour cette raison dans les intentions les plus résistantes pourquoi ils ne peuvent jamais être percés.

Souvent, ces pneus sont également considérés comme respectueux de l’environnement, à la fois parce qu’ils utilisent moins de matériaux et parce qu’ils sont souvent fabriqués avec des pneus ou d’autres matériaux recyclés. Il ne faut pas les confondre avec les pneus « run-flat », qui sont plutôt gonflés à l’air et conçus avec un renfort de flanc qui les rend capables de rouler pendant 80 km à environ 80 km/h même après une crevaison.

La technologie des pneus sans air

Les pneus sans air sont en fait déjà utilisés sur certains véhicules moins importants, tels que le karts de golf motorisés ou tondeuses à gazonalors que leur utilisation sur les voitures est plus récente.

Dans la plupart des cas, ces pneus utilisent des dieux rayons entrelacés à haute résistanceou des structures maillées qui entourent la roue et sont capables de fléchir e adapter leur forme pendant que la voiture est en mouvement et s’attaque aux bosses, trous et autres obstacles. Compte tenu de la technologie récente, ils sont encore en développement et nécessitent encore des tests approfondis avant de pouvoir être mis à la disposition des consommateurs finaux.

Il y a ceux qui sont en avance sur les autres. Par exemple, Michelin envisage de lancer sur le marché ses pneus sans air connus sous le nom d’Uptis (Unique Puncture-proof Tire System) en 2024. Les produits de la société française sont très spéciaux, car ils sont fabriqués en résine à haute résistance combinée à la fibre de verre. Mais dans un premier temps, ils ne seront lancés qu’en Asie de l’Est, car les mauvaises routes de ces régions constituent un excellent banc d’essai pour Michelin.

Avantages

Les pneus sans air présentent plusieurs avantages. Tout d’abord cela leur donne leur nom, c’est à dire qu’ils sont airless et donc éliminer le risque de crevaison qui bloquent les voitures sur la route. De plus, bien que des tests effectués sur des pneus sans air par Goodyear et Michelin montrent que les rayons ils peuvent être déformés et cassés, malgré cela, ils ont encore la possibilité de continuer à fonctionner en toute sécurité. Pour cela, vous n’avez pas besoin de pneus de rechange avec plus d’espace dans le coffre, même s’il faut dire que désormais tous les fabricants ne laissent que le kit de réparation en standard.

Un autre avantage est économique, notamment pour les entreprises : les interruptions dues aux germes des véhicules dues aux crevaisons des pneumatiques peuvent être très nocives dans l’agriculture, la construction et les mines ; mais aussi pour les taxis et les transports en commun, qui sont obligé de s’arrêter pendant plusieurs heures.

De plus, les pneus sans air promettent une durée de vie trois fois plus longue que les pneus traditionnels, et c’est aussi une économie en termes d’argent et de temps.

Et les inconvénients

Évidemment, les notes négatives ne manquent pas. Tout d’abord, les pneus sans air sont beaucoup plus fort que ceux remplis d’air, et ils sont aussi la cause de plus de vibrations. Bien que les constructeurs travaillent à résoudre ce problème, il s’agit certes d’une limitation qui pourrait déplaire à tout le monde, mais surtout aux propriétaires de voitures électriques ou diesel bien insonorisées qui ont J’ai choisi ces voitures précisément parce qu’elles sont silencieuses.

Image du héros du concept sans air

De plus, comme tous les produits de nouvelle technologie, ils sont très chers. Le Michelin Tweel, premier exemple de pneumatiques sans air du manufacturier français, coût jusqu’à 740 € par roue en fonction de la taille et du type, avec l’autre inconvénient qu’ils sont limités à une vitesse maximale de 60km/h et uniquement pour les petits véhicules utilitaires.

Les pneus sans air sont-ils écologiques ?

Les pneus sans air semblent également utiles pour réduire les émissions de CO2, car ils subissent une moindre résistance au roulement. Bridgestone, par exemple, affirme que la résistance au roulement de ses pneus sans air est aussi faible, sinon plus, que celle de leurs « Ecopia », les plus respectueux de l’environnement de la gamme traditionnelle. De plus, la plupart des fabricants de l’industrie déclarent produire ces pneus à partir de matériaux recyclés eux-mêmes réutilisables pour des pneus neufs sans air.

Tout le monde ne semble pas d’accord. Il y a ceux qui soutiennent que la plupart de ces pneus ont une zone de contact plus large et donc plus de résistance au roulement, ce qui implique alors sur l’efficacité du moteur avec une plus grande consommation de carburant et des émissions de CO2 plus élevées pour les voitures traditionnelles, et une réduction de l’autonomie sur électrique voitures.

—–

Pour recevoir plein d’actualités et des conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre contre les arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page