Zig Zag Milano Scooter Sharing : combien ça coûte, comment ça marche

Zig-Zag-Milano.jpg


Partage de scooter Zig Zag Milan offre la possibilité de se déplacer en véhicule électrique. La mobilité milanaise devient encore plus verte, grâce à la flotte de 350 scooters électriques dans la rue avec le service proposé par Zig Zag Scooter Sharing.

Pour se déplacer librement dans la circulation urbaine et aborder les trajets courts, le SuperSoco CUx, scooter d’une autonomie de 70 km, moteur Bosch de 1 300 Watts, pack batterie lithium 60 V-32 Ah amovible. Maniables, légers, adaptés aux femmes et respectueux de l’environnement, ils arborent la livrée jaune et noire classique du service et rappellent les taxis new-yorkais. Cette flotte rejoint les 100 Tricity déjà déployées dans la rue.

A noter que Zig Zag Scooter Sharing Milano est le premier service à proposer des scooters partagés à double carburant, thermique et électrique, pour répondre à la fois aux besoins liés aux trajets moyens/longs et à ceux des trajets courts. Les scooters ont une autonomie, en mode électrique, de 100 km et les batteries se rechargent en 4 heures.

ZigZag scooter partage milan

La flotte sera composée de scooters électriques Etropolis à 2 roues non spécifiés et rejoindra le Tricité Yamaha qui a fait ses débuts dans la ville milanaise en avril. Le lancement du service avec des véhicules électriques se déroule en parallèle avec la sortie de la première étape de l’intelligence artificielle : les clients auront la possibilité de déplacer la flotte en fonction de leurs besoins et de recevoir en retour des minutes de location gratuites. À l’avenir, les membres auront également la possibilité de gagner des bonus en euros, soit via l’opération Zig Zag, soit en utilisant les scooters.

Sur le territoire italien, Zig Zag a atteint 300 000 locations à ce jour, pour un total de 1 500 000 km parcourus. Le partage de scooter Zig Zag est actuellement disponible dans les villes de Rome et de Milan et le service s’étendra à Turin d’ici la fin de l’année. La société regarde au-delà des frontières nationales et réfléchit à l’internationalisation du service avec une augmentation de capital de 4 millions d’euros qui permettra également un développement dans d’autres pays européens. Le premier sur la liste est l’Espagne.

Dans une optique de croissance et de consolidation, Zig Zag continue de nouer des partenariats avec d’autres réalités, en pensant notamment aux jeunes et à la mobilité individuelle. Après l’accord avec ASRoma et l’Université LUISS LUMSA, Roma TRE, Politecnico di Milano, une collaboration a également été signée avec Trenitalia. Zig Zag Scooter Sharing est accessible à tous ceux qui possèdent un permis de conduire italien A ou B et aux étrangers qui arrivent à Milan et qui ont un permis de conduire délivré par l’Autriche, la Belgique, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, Russie, Espagne, Suisse, USA.

Zig Zag Milano Scooter Sharing : comment ça marche ?

zig zag milan

La procédure d’utilisation du service est simple et intuitive : il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur le site ou via l’App, disponible pour Android et IOS. Après avoir réservé le scooter le plus proche de votre position et l’avoir atteint, vous devrez entrer le code PIN qui déverrouille la selle sur le scooter thermique et déverrouille le top case sur le scooter électrique, pour pouvoir prendre à la fois le casque et le sac hygiénique et cagoule jetable dans les deux. Chaque véhicule est équipé de deux casques.

Les nouveaux utilisateurs peuvent découvrir les avantages et souvent trouver des codes promotionnels pour profiter de minutes gratuites sur les pages officielles de Zig Zag et en suivant les pages sociales Facebook et Instagram.

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page