Le test du premier contact électrique Polestar 2 Performance

Polestar-2.jpg


J’ai eu l’occasion de l’essayer pour la première fois Performances de la Polestar 2l’électrique haute performance qui, avec la marque qui la produit, arrivera en Italie à partir de l’automne prochain avec des prix qui devraient commencer à partir de 40 000 € environ. J’avais des attentes très élevées qui n’ont pas été déçues, non sans quelques perplexités. Voyons ensemble comment ça s’est passé.

Polestar 2 Performance : la recommanderiez-vous ?

avis de rouge-gorge

408 CV récemment mis à jour en 469 grâce au logiciel, 476 km d’autonomie et une qualité de construction qui fait défaut à des appareils électriques beaucoup plus chers. La Polestar 2 est une voiture au design épuré, quoique typiquement minimaliste, comme l’enseigne la Scandinavie, et tout en restant proche de la « mère Volvo », dont elle s’est détachée il y a quelques années, outre la sécurité, elle vise un haut- performances, conduite très amusante et aussi tout à fait configurable. Les sièges et l’intérieur sont superbes, confortables et robustes, le logiciel fonctionne bien et possède toutes les fonctionnalités Services natifs de Googlela. Le seul inconvénient aujourd’hui pourrait être la charge CC maximale à 150 kW, mais si vous recherchez une voiture sûre, puissante et avec de l’espace pour toute la famille, vous devriez l’envisager.

Le design de la Polestar 2 Performance

Depuis que j’en ai parlé pour la première fois, la Polestar 2 m’a convaincu par son design. Comme la beaucoup plus rare Polestar 1, c’est aussi un modèle issu d’un concept Volvo, appelé VolvoConcept 40.2, et je suis content que le modèle de série n’ait pas beaucoup changé. La plate-forme est également partagée avec Volvo, c’est-à-dire le CMA sur lequel sont construits les Volvo XC40 (ici le test électrique), Volvo C40 Recharge et Lynk & Co 01 (ici le test).

Performances de la Polestar 2

La face avant est identique à celle du prototype, avec la grand grill mais pas trop grand, large et, dans le cas de la Polestar 2 Performance, avec une texture cubique noire mate très agréable. Évidemment, on note l’absence du logo Volvo, remplacé par l’étoile du Nord sur le capot. Ils se démarquent les phares Mjöllnir, avec le marteau de Thorplus au carré que le 1 et les modèles de la maison mère.

Performances de la Polestar 2

Derrière, les phares étaient allongé et relié au centre, d’impact scénographique aussi bien en journée qu’en soirée. J’apprécie aussi que les poignées de porte ne soient pas au ras de la carrosserie, mais en saillie, une solution que je trouve beaucoup plus pratique.

Performances de la Polestar 2

Sur la Performance on retrouve des détails esthétiques qui soulignent ses équipements plus performants, comme les roues plus larges de 20 pouces au design très travaillé, mais surtout la Étriers de frein Brembo jaune ocreprise à l’intérieur par les ceintures de sécurité.

Je suis tombé amoureux de l’intérieur

En ce qui concerne la solution du tablette verticale inclinée ne me rendez pas fou, pour le reste j’ai beaucoup aimé l’intérieur. Une qualité de fabrication qui manque à la plupart des concurrents, et cela le prouve la variété des matériaux utilisés. Commençons par le plus courant, le tissu gris clair agréable au toucher et à voir, qui fait un excellent contraste avec la ceinture jaune-ocre déjà mentionné, que l’on retrouve également sur les panneaux de porte.

Performances de la Polestar 2

Un deuxième tissu recouvre les haut-parleurs et une partie du tableau de bord, un autre tissu, plus foncé, la partie supérieure des portes et du tableau de bord, qui se voit également inserts en bois noir, avec une union efficace et je dirais presque relaxante. Il y a beaucoup de place pour les personnes et les bagages, et l’intérieur est assez lumineux, grâce au toit panoramique, et malgré le fait que la lunette arrière est assez petite.

Performances de la Polestar 2

Le pivot central est le logiciel, qui n’est autre qu’Android Automotive avec des graphismes épurés et des couleurs qui reflètent celles de la voiture, ou un fond sombre avec des menus surlignés en jaune-ocre. Il est très intuitif et simple à utiliser et, bien qu’il soit natif des applications Google, il est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto également sans fil.

Performances de la Polestar 2

En parlant de Google, voici Maps personnalisé pour une voiture électrique, qui donne donc toujours des informations sur les itinéraires en tenant compte du nombre de fois où recharger et où, ainsi que du pourcentage restant de la batterie à notre arrivée.

Performances de la Polestar 2

Conclut tous les systèmes audio Harman / Kardon.

La preuve de l’autonomie

Le départ est simplifié : il n’y a pas de touches à appuyer, il vous suffit de monter dans la voiture, d’appuyer sur le frein et de passer en D. Avec deux moteurs électriques et une transmission intégrale, il va sans dire que la Polestar 2 Performance est une voiture assez vive : accélère de 0 à 100 en 4,4 secondes, e malgré le poids de 2,1 tonnes avec les deux moteurs et la plus grosse batterie de 78 kWh, qui promettent ici 476 km d’autonomie.

Performances de la Polestar 2

La puissance de base est 408 CVmais comme mentionné en le mettant à jour, le Pack Performance le porte à plus de 460. Ce qui le rend amusant en revanche, c’est la possibilité de personnaliser son set-up, en lui donnant des âmes différentes en fonction de l’usage.

Le conduire dans les rues de Alborgla ville danoise où je suis, ces jours-ci, j’ai allégé le volant et laissé l’intensité du Une pédale d’entraînementmaximisant le confort et optimisant la consommation : avec ces réglages, je peux facilement rester sur 16 kWh tous les 100 km, valeurs intéressantes pour le type de voiture.

Performances de la Polestar 2

En sortant de la ville, sur des trajets extra-urbains, il est possible de réduire ou de réinitialiser le One Pedal Drive, de rigidifier le volant et la suspension (qui sont encore assez rigides), et de désactiver l’ESC pour un peu plus de panache.

Une conduite que je ne qualifierais pas de sportive, mais qui permet tout de même de se faire plaisir et c’est là, selon moi, que réside la valeur ajoutée de la Polestar 2 Performance par rapport aux voitures électriques plus conventionnelles. Effacer que l’autonomie, avec cette utilisation, baisse beaucoup.

Performances de la Polestar 2

Cependant, le confort des sièges est toujours garanti, et aussi puissant qu’il soit, il fait de la Polestar 2 une voiture pour des trajets moyens-longs et relaxants, avec des moments d’intensité à étirer un peu. La voiture de sport à la maison, pour le prix et les performances, reste toujours la 1. Et quiconque veut se concentrer sur cet aspect, devrait alors se concentrer sur le moteur unique avec le même pack de batteries : dans ce cas l’autonomie promise est de 550 km, renoncer à certaines performances.

Charge rapide mais pas super rapide

On arrive au point que j’ai le moins aimé : la recharge. En courant alternatif le Performances de la Polestar 2 charger au maximum 150kW. Pas mal : il permet de récupérer 80 % en une demi-heure. Mais peut-être qu’un système 800 voltsavec ses temps de charge nettement plus courts, il aurait augmenté son âme de voyageur zéro émission.

—–

Pour recevoir plein d’actualités et de conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre des arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page