New York commence à tester les limiteurs de vitesse actifs

limitatori-di-velocita-attivi.jpg


La ville de New York a annoncé qu’elle utilisera je limiteurs de vitesse sur leurs véhicules pour réduire le problème des excès de vitesse.

50 véhicules de la flotte de la ville sera employée dans un programme pilote de six mois étant équipé de assistance intelligente active à grande vitesse (ISA), qui limite la vitesse maximale d’un véhicule en l’empêchant de dépasser les limites de vitesse locales.

Adieu les détecteurs de vitesse ? En cas de succès, la ville de New York étendra l’initiative à l’ensemble de la flotte de 30 000 véhicules urbains. Un nombre certes important et qui comprend des véhicules de pompiers, des voitures de police, des camions sanitaires, des trottoirs routiers et des véhicules de tourisme, répartis dans 60 agences de la ville.

Comment fonctionne le limiteur de vitesse ?

Un limiteur de vitesse, aussi appelé Assistant de vitesse intelligentest une technologie qui sert à empêcher un véhicule de dépasser sensiblement la Limite de vitesse. Pour ce faire, des caméras de reconnaissance des panneaux de signalisationou un système GPS celui connecté à la carte lit connaît instantanément la limite de vitesse à ce point précis.

Avec le soi-disant système « actif », lorsque vous essayez de dépasser la limite de vitesse, la technologie ISA ralentit automatiquement le véhicule. La système passif il avertit simplement les conducteurs lorsque la limite est dépassée.

Les limiteurs passifs sont obligatoires en Europe à partir de 2022

Depuis juillet 2022, les ISA passifs sont devenus obligatoires en Europe sur tous les nouveaux modèles de voitures, camionnettes, camions et bus. À partir de juillet 2024, les constructeurs doivent équiper chaque nouveau véhicule vendu dans l’UE d’un système ISA. Le système fonctionne également comme une « boîte noire », enregistrant des données de conduite qui pourraient être utilisées en cas d’accident.

Il est à noter que les limiteurs de vitesse imposés par la L’UE est passive. Ils avertissent le conducteur par son ou visuellement lorsque la limite de vitesse est dépassée. Ils ne ralentissent pas automatiquement la voiture et le conducteur peut annuler manuellement le système.

Il reste à savoir si le New York sera positif, car cela pourrait ouvrir les portes à un contrôle plus restrictif du comportement au volant. Que ce soit bon ou mauvais, cela reste à déterminer.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page