Il y a des radars sur les motos de la police à Barcelone

autovelox-moto-barcellona.jpg


Les automobilistes espagnols, et particulièrement ceux de Catalogne, sont constamment ciblés par contrôles de vitesse et aujourd’hui le radars sur les motos de la police.

Ces derniers mois, nous avons vu l’utilisation de drones pour infliger des amendes à ceux qui courent trop, mais aussi des astuces vraiment désagréables telles que des radars montés sur des véhicules qui ils ont fait semblant d’avoir besoin d’une pannedes radars placés entre les poubelles, caché dans les arbressur les médianes, etc.

Maintenant, ils sont également montés sur les vélos que le Servicio Catalán de Tráfico utilise pour contrôler les excès de vitesse en Catalogne. Comme l’état de terreur instauré jusqu’ici ne suffisait pas, le « Servei Català de Trànsit » et le « Mossos d’Esquadra» Ont renforcé la surveillance en ajoutant un nouveau type de radar à leur arsenal avec lequel, selon la Generalitat, ils vont « intensifier et étendre les contrôles » sur les routes catalanes. Dans le visage.

Les nouveaux radars des motos de police sont de type Trucam II LiDAR (détection et télémétrie de la lumière). En d’autres termes : ce sont de petits pistolets laser portables et très légers. À l’heure actuelle, sept unités l’utilisent, et elles s’ajoutent aux 246 radars déjà existants sur le réseau routier catalan.

Attention, il n’y a pas d’échappatoire : les nouveaux radars Trucam II mesurent la vitesse à partir d’une position statique et peuvent surveiller les véhicules à à plus de 200 mètres de l’avant comme de l’arrière. Ils peuvent être utilisés la nuit car ils sont équipés d’un flash lumineux infrarouge qui éclaire la route lorsqu’il détecte une infraction à la vitesse.

Bref, comme on dit dans ces cas-là, prévenu est prévenu : si vous partez en vacances à Barcelone, allez-y doucement !

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page