MV Agusta Lucky Explorer 9.5 : le légendaire Elefant est de retour !

MV-Agusta-Lucky-Explorer-9.5-01.jpg


A côté de la Explorateur chanceux 5.5 à l’EICMA, vous verrez le tout nouveau MV Agusta Lucky Explorer 9.5tous deux nés du projet ambitieux Projet Lucky Explorer.

9.5 représente le futur, sous la forme d’un moto d’aventure haut de gamme basé sur le nouveau moteur MV Agusta 950, renforcé par la meilleure technologie et l’esprit de course qui a imprégné le Eléphant. En effet, les éléments stylistiques communs aux deux nouveaux modèles sont nombreux : la partie avant est peinte en noir, tout comme les robustes protège-mains. De plus, le radiateur est emboîté latéralement, avec un panneau qui laisse apparaître un élément en demi-cercle dans la partie centrale.

Pour protéger le système de freinage avant, il y a un couverture de disque, étendu et largement vitré pour permettre aux disques de refroidir. Il y a aussi la plaque de protection nécessaire au tout-terrain, l’un de ses domaines de prédilection. Là instrumentation il a été développé sur les standards de l’automobile, tant en termes de lisibilité et de graphisme, qu’en termes d’exhaustivité des informations et de connectivité. En fait, il dispose d’un panneau TFT couleur de 7 pouces, avec connexion Bluetooth ai téléphone intelligent et Wi-Fi pour la mise à jour. Un ingénieux système d’attache de sac est placé dans la queue. Et il est rétractable, il n’a donc aucun impact sur la conception du vélo.

La définition de groupes optiques a nécessité une étude poussée pour un rendu lumineux indiscutable. En particulier, le groupe optique du 9.5 est plus complexe et encore plus original que le 5.5, grâce à deux éléments concentriques qui donnent un « look » agressif sans équivoque.

MV Agusta Lucky Explorer 9.5 : châssis

La châssis de 9,5 est en acier, avec structure fermée à double berceau. Conçu pour offrir le meilleur équilibre entre le confort en utilisation route de tourisme et la rigidité nécessaire en tout-terrain. Cependant il est composé d’éléments forgés et filés, selon les charges requises aux différents points. Malgré les excellentes valeurs de résistance à la torsion et de rigidité longitudinale, il arrête la balance sur un poids très faible. Le bras oscillant robuste utilise un alliage d’aluminium léger pour obtenir le meilleur rapport résistance/poids. Aluminium également pour les plaques de fourche, tandis que le sous-châssis arrière est en acier.

MV Agusta Lucky Explorer 9.5 : moteur

La moteur de 9,5 est un trois cylindres en ligne spécialement développé, il représente la synthèse parfaite entre polyvalence, puissance et poids. Signé MV Agusta et inspiré du trois cylindres en ligne 800 bien connu et apprécié, il est nouveau dans la plupart des composants. Les mesures d’alésage et de course ont toutes deux été modifiées, les augmentant pour atteindre la cylindrée effective de 930,63 cm3, avec les valeurs de puissance et de couple les plus élevées possibles. Le tout sans modifier l’encombrement du moteur 800 actuellement en production. De nombreux choix techniques ont été confirmés : le plan de tête ne subit pas de variations de position, comme l’angle des cylindres ; la position des supports moteur sur les trois essieux et du pignon sont identiques.

Le moteur a une distribution à double arbre à cames en tête et un refroidissement liquide avec un taux de compression de 12,5: 1; le vilebrequin est contrarotatif pour améliorer la dynamique de conduite et réduire l’inertie. La boîte de vitesses amovible est également proposée dans une configuration électro-actionnée inédite, spécialement conçue pour ce modèle. Les valeurs de Puissance Et couple maximal se tenir respectivement à 123 CV à 10 000 tr/min e 102 Nm à 7 000 tr/min. La puissance spécifique est égale à 132,25 ch/litre. La masse totale du moteur n’est que de 57 kg.

La transmission peut compter sur un nouveau pignon de transmission primaire à denture droite, avec prise de force sur l’arbre intermédiaire ; les engrenages de la commande de la pompe sont sans précédent. Le carter a été entièrement repensé : il intègre des passages d’huile, tandis que le passage de l’eau du carter supérieur vers le carter inférieur s’effectue via un tuyau externe en aluminium. Couvercles d’embrayage, de générateur, de démarreur, de sélecteur et de boîte de vitesses redessinés.

Enfin, il existe deux options pour l’embrayage : le Rekluse automatique ou le standard, tous deux à bain d’huile, avec commande hydraulique sur le côté gauche. Une grande nouveauté est la boîte de vitesses électro-actionnée, proposée en option.

Offres pour les motards sur Amazon

—–

Pour recevoir plein d’actualités et des conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre contre les arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page