J’ai dépensé 50 € sur la Mercedes Classe C 300 diesel Mild Hybrid : combien de km ai-je fait ?

Esterni-Mercedes-Classe-C-Mild-Hybrid.jpg


Combien ça aide Hybrides doux? Une question que je me suis posée lors de mon premier embarquement Mercedes Classe C 300dune proposition intermédiaire parmi les berlines les plus compactes de la Maison des étoiles, Classe A Et Classe Bet les grands Classe E Et Classe S. Je vais vous raconter comment s’est passé mon test et comment, répondant immédiatement à la question initiale, leaide hybride m’a aidé à économiser du diesel en un voyage hors de la ville.

Mercedes Classe C Mild Hybrid : la recommandez-vous ?

Je précise : par rapport aux berlines, j’ai toujours préféré VUS pour une question d’espace et de confort de conduite. Je ne peux pas le nier sur le bien Mercedes Classe C J’ai conduit dans un environnement qui m’a rappelé le salon à la maison. En cela, avouons-le tout de suite, le modèle a fait un pas en avant important par rapport au passé, se rapprochant des plus grosses berlines.

Cela dit, je ne le recommanderais pas du tout. Le fait même que le Mercedes Classe C hybride léger du test est une berline qui limite sans doute un peu son autonomie : il y a beaucoup d’espace, même à l’arrière, mais si vous avez une famille avec deux ou trois enfants ce n’est certainement pas suffisant. Dans ce cas, toute la vie une break. Par contre, je vous le recommanderais si vous êtes un jeune marié avec un enfant ou, alternativement, si vous êtes un gestionnaire d’âge moyen voyageant seul ou avec sa femme et recherchant plus l’élégance que la performance.

Permettez-moi d’être clair, je 265 ch du C 300 d que j’ai essayé sont capables de vous donner des notes amusantes, surtout dans les virages, mais si vous voulez du sprint haut de gamme, alors le St est certainement un meilleur choix pour vous. La Classe C, en revanche, avec le Mild Hybrid vous permet de économisez quelques euros sur le carburant sur de longs trajets sans avoir à recharger la batterie comme sur la version hybride rechargeable, et pour passer de nombreuses heures dans la voiture confortablement et détendu.

Pour en savoir plus sur ce concept, voici le mien test de consommationfaite un dimanche de fin d’hiver le itinéraires mixtes Et autoroutespour un total de 420km.

Sur la route avec la Mercedes Classe C

Quitter ma maison, allez collines de Plaisanceà destination Valsassina, dans la province de Lecco. Dès que je monte à bord, je fais un petit bilan sur moteurs de la nouvelle Classe C: le système Mild Hybrid a 48 V garanties puissances de 170 Hp à 265 Hp.

Sur cette version, comme mentionné, je peux profiter du couplage entre le moteur diésel 2.0 Et l’appoint électrique au maximum de la chevalerie, en combinaison avec l’impeccable boîte automatique 9G-Tronic à neuf rapports.

Moteur Mercedes Classe C Mild Hybrid

Le test de consommation de la Mercedes Classe C Mild Hybrid

Quelques kilomètres suffisent pour comprendre que la Classe C est une vraie coureur sur route. Ou plutôt conducteur d’autoroute. Dans la première section de 165 kmavec plus de la moitié, 85 kmsur l’autoroute et le reste sur les autoroutes rapides et les autoroutes, j’ai usé 6,8 litres/100 km. De poste de péage en poste de péage, j’ai gardé un vitesse constante de 130 km/h grâce à l’utilisation de Distronique Plusle régulateur de vitesse Mercedes.

ITINÉRAIRE KM FAIT CONSOMMATION (EN LITRES) EURO/LITRE FRAIS
Colli Piacentini-Valsassina (premier partiel) 164 11.27 1.949 21,97 euros
Boucle de la Valsassina (deuxième partiel) 79 5 1.844 9,22 euros
Valsassina-Colli Piacentini (tiers partiel) 174 11.89 1.858 22,09 euros
Voyage total 417 km 28,16 LITRES 53,28 EUROS

En Valsassina, j’ai plutôt voyagé environ 80 km entre les courbes, sur l’anneau qui mène des montagnes à Bellanosur le Lac de Leccopuis redescendre la vallée en passant par la capitale provinciale : et ici, en appuyant un peu plus fort sur l’accélérateur et en actionnant le Mode sportce qui rend la voiture plus vive et plus vive, la moyenne est passée à 8,7 litres/100 km.

Essai routier Mercedes Classe C Mild Hybrid

Au retour, la consommation est redevenue celle de l’aller, moins de 7 litres/100 kmégalement grâce au système Mild Hybrid, qui favorise la descente, avec le pied détaché de l’accélérateur l’économie de carburant grâce au support de la petite unité électrique. Au total, après 417km j’ai consommé un peu plus de 28 litres de gasoil et dépensé 53 euros.

Pas mal, en général, compte tenu de la catégorie de la voiture. Même si une précision s’impose. Si sur autoroute le confort est au plus haut et que la dépense a été moindre que ce à quoi je m’attendais, la Classe C devient plus brillante et agressive dans les virages, mais toujours collé à la route. A ce stade, j’ai littéralement oublié que j’étais au volant d’un hybride. Avec une plus grande charge sur la consommation.

Si la les pros de l’hybride léger c’est de ne pas avoir à recharger la batterie, le contre c’est l’utilisation limitée du moteur électrique.

Élégance sans exagération

En dehors de la Mercedes Classe C 300d est un « Essine ». A tel point que lorsque je l’ai récupéré chez le concessionnaire, j’ai apporté avec moi une photo de ma grande sœur, pour attester de sa ressemblance. Qui existe sans doute.

Rétro Mercedes Classe C hybride doux

La mise à jour du style, promue en 2021, a entraîné une augmentation de la longueurjusqu’à 4,75 mètres, et del marcher, qui atteint 2,8 mètres. Les lignes sont nettement plus sinueuse et sportiveavec une façade élégante, dominée par les phares pointus et la texture qui entoure le grand logo étoilemais pas exagéré.

Au contraire, l’arrière m’a un peu moins convaincu, avec le double sortie d’échappement seulement utile pour l’esthétique, et le queue relevée, ce qui limite la visibilité lors des manœuvres. Heureusement, il faut le dire, il y en a une belle caméra arrière qui aide.

Sièges avant Mercedes Classe C Mild Hybrid

A l’intérieur, cependant, le siège de conduite c’est excellent : en réglant le siège automatiquement avec les boutons positionnés sur la porte, j’ai réussi à trouver la position qui correspondait le mieux à mes besoins. Côté confort, le siège sport il est confortable et ne fatigue pas le dos. Du point de vue de la conception, le contraste entre l’orange et le noir et le coutures très soignées offre un bel effet. Enfin, il est confortable derrière : deux personnes au gabarit robuste affrontent également un long trajet sans encombre, avec le bon espace entre les genoux et les sièges avant, alors que si vous êtes cinq à bord, il faut forcément serrer un peu.

tableau de bord de la Classe C est très élégant, avec les trois buses positionnées au centre de manière harmonieuse, le texture rayée entourant les écrans et le haut du tableau de bord aux finitions soignées. J’ai trouvé ça décidément agréable, rouler le soir, le doux effet des lumières bleues, qui contraste avec les images nettes des écrans numériques. Presque comme être dans un salon, avec la télé allumée…

Intérieur de la Mercedes Classe C Mild Hybrid

Technologie Mercedes Classe C et Adas

À cet égard, je voudrais consacrer un chapitre à part à la technologie, qui m’a donné des sentiments mitigés : la dernière génération de la Classe C adopte la deuxième génération du MBUX, le groupe d’instruments numériquesnommé cockpit grand écranet une série complète de Adasdu Distronique Plusqui comprend également la Freinage d’urgence àAide active au maintien de voiejusqu’à Assistance limite de vitesse. Pendant la conduite, j’ai apprécié tous ces systèmes, en particulier le Distronic susmentionné sur l’autoroute et la possibilité de lire les limites de vitesse sur la voiture.Affichage tête haute.

La disponibilité des données de navigation sur l’affichage tête haute est également claire et utile, tandis que le système multimédia m’a à moitié convaincu : l’assistant vocal, qui répond à la commande »Salut Mercédès »par rapport au passé bénéficie certainement du plus deintelligence artificielle, il est donc capable de répondre à un plus grand nombre de demandes, mais d’un autre côté, lors de mon essai routier, il n’a pas toujours reconnu les destinations au premier coup d’œil, surtout lorsqu’il s’agit de petites villes aux noms complexes comme la mienne, Agazzano. Le choix de tablette verticale de plus, au lieu de l’écran unique de la Classe A, il ne m’a pas convaincu, car il oblige à baisser le regard pour consulter les informations sur la vidéo et utiliser les fonctions tactiles.

Bulle Mercedes Classe C Mild Hybrid

Dommage, car le Vidéos avec réalité augmentéenouveau pour cette génération, est intéressant : une caméra détecte la zone devant la voiture et son environnement images sont affichés sur affichage central ensemble avec consignes de navigation. Un mix entre réel et virtuel certes spectaculaire, mais pas une fin en soi.

Enfin, il n’y a aucun doute sur le système audio, qui mérite une très grande attention : en montant le volume, on a la sensation d’être littéralement envahi par le pureté du son. Un détail de confort inestimable, qui complète la dimension salon donnée par la Classe C.

Tarifs et agencements

Notre dernier point important Essai Mercedes Classe C égard tarifs et agencements: le Classe C 300 d Mild Hybrid commence à partir de 58 309 euros et arrive à 65 951 euros du Version 4Matic haut de gamme. Un prix qui, surtout si on le compare aux sœurs de la classe supérieure et si vous en renoncez des options telles que le toit panoramique, est conforme à la catégorie de modèle. Si vous optez pour quelques chevaux en moins, avec le C 200 d Mild Hybrid Business ça descend à 51 641 euros.

Il existe une bonne variété d’équipements pour le 300 d: Premium, Premium Plus et Premium Pro, celui de mon test. En général, le gamme de la Classe C offre beaucoup de choix : berline ou break, Hybride léger ou hybride rechargeableles versions 4 Matic et d’autres dispositions en plus de celles mentionnées : Affaires, Sport et Sport Plus. Autrement dit : à chacun son salon…

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *