SsangYong Korando 2021 : le bilan de l’essai routier du diesel 136 ch

SsangYong-Korando-freccia-anteriore_.jpg


Moteur

1.6 diesel 136 ch

Échanger

automatique à 6 rapports

prix

A partir de 25 550 €

Entièrement rénové, le nouveau SsangYong Korando 2021 augmente légèrement en taille et améliore considérablement la conception et la technologie, tout en conservant à la fois les moteurs diesel et la transmission intégrale.

SsangYong Korando 2021 : le recommanderiez-vous ?

avis de rouge-gorge

Si je dis « voiture coréenne », la SsangYong Korando n’est certainement pas la première voiture qui me vient à l’esprit. Mais c’est un SUV que je recommande pour de nombreuses raisons : tout d’abord l’espace, adapté aux voyages à 5 occupants pas forcément de petite taille, et avec beaucoup d’espace pour les bagages. Et puis la qualité générale des matériaux, qui voient un bon assemblage et l’utilisation d’éco-cuir pour le rembourrage des sièges et plus encore. Enfin, les systèmes ADAS nombreux et à jour, et la technologie en général, font de ce SsangYong Korando 2021 une voiture très fiable.

PRO

  • Technologie et ADAS
  • Qualité des matériaux
  • Efficacité du moteur
CONTRE

  • Engin un peu mou
  • Grilles de caméra arrière fixes
  • Suspension un peu trop molle

SsangYong Korando 2021 : la sécurité avant tout

L’une des meilleures qualités, à mon avis, est certainement la sécurité. SsangYong Korando 2021 a été récompensé 5 étoiles EuroNCAP grâce à une série de solutions visant à rendre tous les occupants toujours en sécurité. Cela commence par le « squelette » de la voiture elle-même : sa carrosserie, en fait, est faite de aciers à haute résistance dont le but est d’améliorer la rigidité en torsion, et pour une meilleure performance, les concepteurs ont également fait usage d’adhésifs structuraux, de panneaux insonorisants supplémentaires et de supports spécifiques pour les zones avant et arrière. Ces choix, entre autres, ont également des effets positifs sur le silence de la voiture et sa stabilité de marche.

SsangYong Korando

Aux solutions purement physiques et mécaniques qui font du Korando un SUV très robustetous les systèmes ADAS les plus récents sont ajoutés, ce qui permet à la voiture d’atteindre le niveau 2 de conduite semi-autonome. Cela inclut donc le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de signalisation qui, si on le souhaite, adapte automatiquement la vitesse, et même le maintien de voie, le capteur d’angle mort, et la reconnaissance des piétons et cyclistes avec freinage d’urgence.

SsangYong Korando

Beaucoup de technologie, qui concerne aussi le côté multimédia. Notre version en Équipement haut de gamme monter le cluster numérique bien étudié : en fait, il suffit « Creux » dans le tableau de bord, et grâce à la bonne résolution, il est toujours clairement visible. Une perle rare: sur le cluster, il est possible de projeter tous les écrans de l’écran tactile central tout aussi bon, comme le navigateur et aussi Apple CarPlay / Android Auto. C’est juste dommage que la gestion des menus ne puisse pas se faire via les commandes au volant, donc tout est alors reconnecté à la console au centre du tableau de bord, ce qu’il faut applaudir étant donné que parfaitement intégré au tableau de bord.

Conduite efficace, trajets spacieux

D’autres excellents as dans la manche de SsangYong Korando 2021 sont efficacité et encombrement du moteur. Nous avons testé le moteur diesel 1.6 de 136 ch, associé à la boîte automatique à 6 rapports et à la transmission intégrale. Comme pour d’autres tests récents de voitures diesel, comme la Citroën C3 Aircross ou la Seat Leon Sportstourer, je soutiens que malgré tout le diesel, il est toujours un excellent choix pour ceux qui voyagent souvent en dehors de la ville, car il permet une très faible consommation.

SsangYong Korando

Le Korando n’est pas en reste avec sa moyenne de 6 litres tous les 100 km en mixte, qui chutent à 5 dans la zone suburbaine. Ce sont d’ailleurs les valeurs enregistrées sur la version à quatre roues motrices. Certes, le Korando à traction avant enregistre des valeurs inférieures.

SsangYong Korando

Cependant, SsangYong Korando 2021 a également un Moteur essence 1.5 turbo de 163 ch, plus adapté à ceux qui effectuent moins fréquemment de longs trajets, et certainement plus brillant à l’usage. Cependant, le diesel est également performant, atteignant 130 km/h assez rapidement. Le seul problème que j’ai rencontré est un léger retard dans la réponse de l’accélérateur, tandis que la boîte de vitesses est un peu caoutchouteuse.

SsangYong Korando

Voyage, également grâce à la boîte de vitesses automatique, ils sont confortables. De plus, sa taille aide : par rapport à la génération précédente, le Korando 2021 a gagné en longueur, désormais de 4,45 mètres avec un empattement de 2,6, alors qu’il est légèrement plus bas (il mesure 1,62 de haut). Cela signifie de la place pour les jambes également à l’arrière, assez même pour un grand gars comme moi, 1,94 mètre de haut. Le coffre, qui part de, est également bon Capacité de 551 litres, même si les formes ne les rendent pas pleinement exploitables.

Conception « orientale »

Une discussion à part doit certainement être faite sur le design, indéniablement raffiné mais toujours plus oriental qu’occidental dans le goût.

SsangYong Korando

En tout cas, le nouveau SsangYong Korando 2021 est homologué au reste de la gamme en suivant le parcours stylistique « Aile d’oiseau» Lancé avec le Tivoli, qui s’inspire des ailes d’un oiseaudans différents éléments tels que la texture des LED avant, et qui est un hommage au logo de l’entreprise coréenne, caractérisé par deux grandes ailes.

SsangYong Korando

L’apparence est encore assez carrée, et l’avant à mon avis est agréable. L’arrière est plus diviseur, large et vertical, donc avec un effet quelque peu aliénant, caractérisé cependant par de grands phares horizontaux avec motif « flèche »rejoint par une ligne chromée.

Equipement et tarifs

Le SsangYong Korando 2021, avec moteur à essence, traction avant et boîte de vitesses manuelle, à partir de 25 550 euros en construction « Route ». Sont disponibles autres raccords :

  • Rêve, à partir de 28 050 € ;
  • Icône, à partir de 30 550 € ;
  • Premium, disponible uniquement avec la transmission intégrale, à partir de 38 050 €.

Notre voiture, diesel avec transmission automatique et traction intégrale en version Premiumcoûte 40 550 euros. Tout cela, bien sûr, net des incitations et des promotions.

—–

Pour recevoir plein d’actualités et de conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre des arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page