Photos espion de la mystérieuse Toyota Panda : qu’y a-t-il en dessous ?

toyota-panda.jpg


Ce n’est pas un rendu du panda mais de la photo espion d’un modèle de Toyota qui ne sera pas importé en Europe. Pourtant d’après cette photo d’espionnage il semble reconnaître l’avant de la Fiat Panda. Possible?

panda toyota

Allons donc examiner dans ces photos d’espionnage les détails qui rappellent le petit de la maison Décret. Les phares au bout du capot sont rejoints par un ligne noire contenant le logo de la maison. Ci-dessous se trouve la grande prise d’air avant, avec le pare-chocs horizontal en plastique noir comme sur le panda. Il n’y a pas de moi feux de brouillard tandis que les flèches sont incorporées dans les groupes optiques.

Ici aussi ligne de toit monte de manière similaire, comme on peut le voir sur l’image latérale qui présente d’autres similitudes.

panda toyota

Montant en plastique foncé entre les portes, feux arrière verticaux e tour de taille qui monte à la lunette arrière.

Vous trouverez ci-dessous quelques images de la même voiture chargée sur un transporteur de voitures.

panda toyota

Il faut admettre que, du moins sur les photos, à première vue, cela pourrait sembler être un Expédition Panda. Ci-dessous une autre image qui nous fait également mieux voir la partie arrière.

transporteur de voiture toyota panda

Mais au final, de quelle voiture s’agit-il ? Ironiquement on peut dire qu’il s’agit d’un Panda « agrandi ». Pourtant c’est le nouveau Toyota Sientaun monospace commercialisé au Japon, à Hong Kong, à Singapour, en Indonésie, à Taïwan, au Laos, en Thaïlande et au Pakistan.

Il faut dire que les goûts orientaux ne sont pas tout à fait comme les nôtres, tant et si bien que la Sienta aura été confortable et fiable selon la tradition Toyota, mais on peut difficilement la catégoriser parmi les meilleurs exemples de conception.

La première version de 2003 ressemble à une Keïcar japonais agrandi et relevé :

toyota sienta 2003

La version 2015 passe plutôt à un look presque science-fiction :

toyota sienta

La ligne noire qui relie le bloc optique à la partie inférieure du monospace, prend ici des dimensions considérables, lui donnant une touche de style Pokémon.

Bon courage alors au nouveau Toyota Sientaqui connaîtra sûrement le succès en Asie, mais aussi dans le Fiat-Pandaqui reste toujours en tête des immatriculations en Italie.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page