MINI Countryman SE All4 : essai routier de l’hybride rechargeable de 220 ch

MINI-Countryman-SE-All4.png


Moteur

Hybride rechargeable de 220 ch

Autonomie électrique

61 kilomètres

Des prix

à partir de 40 600 €

La MINI devient électrifiée. Après le lancement sur le marché du MINI Cooper SEversion électrique de l’emblématique ultracompact britannique, arrive également le MINI Countryman SE All4, le hybride rechargeable. Un choix ciblé, car contrairement à la MINI à 3 ou 5 portes, le Countryman est toujours à la recherche d’aventures et de longs trajets.

MINI Countryman SE All4 : le recommanderiez-vous ?

La MINI est une voiture qui vise aux amoureux de la culture anglaise, pour ceux qui veulent un certain style dans la voiture, pour ceux qui recherchent un look vintage mais qui ne veulent pas renoncer à la technologie. Là MINI Countryman SE All4 s’adresse à ceux qui veulent voyager confortablement pour aller à la montagne, à la mer, n’importe où. Avec 61 km d’autonomie électrique, grâce à l’hybride rechargeable en ville, le moteur thermique ne démarre quasiment jamais. Alors qu’en banlieue, en pensant à repartir avec une batterie chargée, il n’y a pas de problèmes d’angoisse de colonne, et la consommation est optimale. Le tout avec beaucoup d’espace, dans une voiture compacte. Un multisegment MINI, en fait. Bien sûr, le prix est un peu élevé, mais grâce à la forte électrification, il est possible de profiter des incitations étatiques et régionales.

PRO

  • Guide amusant
  • Excellent confort
  • Qualité des matériaux
CONTRE

  • Pas d’Android Auto
  • Visibilité générale
  • en surpoids

MINI Countryman SE All4 : de la place pour l’Union Jack

Au niveau de la conception c’est toujours la MINI, mais avec les dernières mises à jour de la gamme. Une voiture connue pour toujours garder son style, mais avec de petites mises à jour qui la rendent moderne et en phase avec son temps. Comme dans toutes les MINI, il y a aussi sur le Countryman des feux arrière au design Union Jack, c’est-à-dire qu’ils rappellent le drapeau anglais grâce au beau jeu de LED. Pour le reste, les formes sont toujours les mêmes : rondes et jeunes, éternelles et jamais ennuyeuses. Il est clair que la MINI vise une solide niche de marché capable d’attirer continuellement de nouveaux « fans ».

MINI Countryman SE All4

Le design avant a été mis à jour, avec une calandre au design hexagonal plus large, qui peut être chromée ou brunie, comme dans la version que j’ai testée. Noirs, en plus de la calandre, sont également les jantes, les encadrements de feux avant et arrière, le coffre et les poignées de portes, les jantes, les passages de roues, les piliers et le toit. Mais les possibilités de personnalisation MINI sont vraiment infinies, et capables de plaire à tout le monde : par exemple, je suis dans la lignée de la voiture qu’on m’a donnée, car j’ai des goûts très rationnels. Les plus fantasques pourront toutefois apprécier davantage les couleurs vives, comme l’orange, le bleu électrique, le rouge ou le jaune. Une liste de combinaisons qu’un jour ne suffirait pas à lister !

MINI Countryman SE All4

Quant aux intérieurs, ils sont aussi jeunes que les extérieurs et tout aussi arrondi. Au centre du tableau de bord se dresse l’habituel cercle lumineux, symbole de l’intérieur MINI, avec un Écran tactile 8,8 ”au format 21: 9 qui, comme je l’ai dit à plusieurs reprises, est le type de format que je préfère car il permet une meilleure division de l’affichage et moins de distraction lors de la conduite. Le système est bien fait et suffisamment fluide, et pourtant il reste toujours compatible exclusivement avec Apple CarPlay (sans fil) et, plus récemment, avec Amazon Alexa. Moi, qui ai iPhone, j’ai donc de la chance, mais ceux qui ont Android doivent forcément acheter un support pour le smartphone, ou compter exclusivement sur le système et le navigateur intégré. Un choix, celui du groupe BMW, qui était difficile à comprendre il y a des années, et qu’en 2021 je comprends encore moins.

MINI Countryman SE All4

Au delà de ça, maintenant le tableau de bord est aussi numérique, petit et placé derrière le volant, de forme ovale. Un choix un peu étrange, mais efficace : il indique toutes les informations dont vous avez besoin, sans trop de fioritures. L’équipement technologique est ensuite complété par la plaque de charge sans fil et un large ensemble de ports USB, à l’avant comme à l’arrière, mais tous de type C. Bien que MINI ne soit pas le seul à abandonner l’USB Type-A, j’aurais préféré qu’il y en ait au moins un, car la plupart des câbles sont toujours au format TypeC-TypeA. Mais qu’il en soit ainsi. heureusement il existe des adaptateurs à très bas prix sur Amazon. Une perle pourtant est le système audio Harman Kardon, qui sonne très bien, et se fait entendre même à 130 km/h.

MINI Countryman SE All4

Pour le reste, cependant, rien à dire sur l’intérieur: au-delà de l’esthétique, que j’aime beaucoup mais c’est une question de goût, les sièges sont très confortables, et l’éco-cuir augmente la perception de qualité. Moi qui mesure 194 cm, je suis aussi bien assis derrière : j’ai fait un voyage d’affaires assis sur le canapé du fond d’environ 2h30 et je n’en suis pas ressorti avec mal de dos, grâce à la fois au confort du canapé lui-même, à la tête et aux genoux. Un vrai plus, une caractéristique que je retrouve habituellement dans les grosses voitures.

MINI Countryman SE All4 : comment se passe l’hybride rechargeable

Le système hybride rechargeable de la MINI Countryman SE All4 combine un moteur thermique Moteur essence 3 cylindres avec un électrique, alimenté par un 10,0 kWh, l’un des plus grands parmi les PHEV. La puissance cumulée est de 220 ch, pour une autonomie électrique d’environ 60 km, excellent pour ne jamais démarrer le moteur essence en ville. La charge varie selon l’endroit où vous la chargez, mais cela prend toujours environ 3h30 avec recharge AC (charge rapide), et environ 5 avec une prise domestique normale.

MINI Countryman SE All4

En milieu urbain, malgré la structure assez rigide, elle est confortable et roule bien. Surtout, c’est très vif, ce qui permet de fluidifier les opérations, et de se glisser sans problème dans les ronds-points ou carrefours. Attention toutefois à la visibilité : les vitres arrière et la lunette arrière de la MINI sont assez fines, et les montants sont épais, il faut donc s’emballer un peu. A l’avant, la hauteur par rapport au sol et le capot massif n’aident pas à bien comprendre les perceptions dans les virages. Les ADAS interviennent cependant pour nous aider, ils sont ponctuels, discrets et très utiles dans la conduite quotidienne.

MINI Countryman SE All4

L’électricité est aussi très utile en banlieue. Dans ce cas également, 220 ch se font sentir, et la MINI dépasse et reprend ce qui est un plaisir. Le confort et le silence sont également assurés par la Boîte de vitesses automatique steptronic à 6 rapports, qui ne colle pas, et est très silencieux et intelligent. La poussée est également garantie par les quatre roues motrices, qui permettent entre autres de s’amuser dans tout-terrain, même en électrique. Malheureusement, après avoir testé la voiture en pleine zone rouge, je n’ai pas pu expérimenter ce côté certainement intéressant de la MINI Countryman SE All4. Cependant, j’espère avoir une nouvelle opportunité à l’avenir lorsque la situation se sera améliorée.

MINI Countryman SE All4 : consommation et prix

Comme je l’ai dit, cependant, la voiture est vive et granuleuse, mais il faut le dire le poids accruen raison de la grande batterie, se sent. Je suis sûr que les concepteurs ont travaillé pour répartir le poids de la manière la plus optimale possible, mais il faut quand même dire que la voiture consomme beaucoup, à la fois électriquement et, surtout, avec le moteur thermique seul. En général, cependant, je n’ai pas pu descendre en dessous de 4,6 litres aux 100 km. Cependant, cela reste largement suffisant, compte tenu de la puissance du moteur. Ce qui reconfirme que conduire une voiture hybride rechargeable est différent, et nécessite toujours de penser à recharger la batterie du moteur électrique. Sinon, les bénéfices de cette motorisation s’annulent et, de fait, l’effet inverse est obtenu !

MINI Countryman SE All4

Quant aux prix, MINI Countryman SE à partir de 40 600 euros en construction Essentiel. La version que j’ai testé, en fait le All4 avec la transmission intégrale, il coûte 6,3o0 euros de plus, avec un prix donc de 46 900 €. Il en faut cependant plus de 47 000 pour la configuration la plus riche, la sportive John Cooper Works.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page