La Ferrari Testa Rossa J électrique ne coûte que 93 000 €

Ferrari-Testa-Rossa-J-bianca.jpeg


Ferrari et La petite compagnie automobile en août 2021, ils ont présenté là la Ferrari Testa Rossa J, une maquette à l’échelle 3/4 du modèle homonyme vvainqueur de dix championnats du monde de voitures de sport entre la fin 1950 et le début des années 1960, les 24 Heures du Mans en ’58, ’60 et ’61 et les 12 Heures de Sebring en ’49, ’58 et ’61.

C’est aujourd’hui l’une des voitures les plus chères vendues aux enchères : 16,39 millions de dollars en 2011 pour un prototype, e 39,8 millions pour un non restauré dans un état « tel que couru ». Des chiffres qui font le 93 000 € de la Testa Rossa J abordable, tant que vous parvenez à le gagner lors de la vente aux enchères Silver Anniversary Bonhams Quail Lodge 2022 qui commence le 19 août. Et non, ce n’est pas la taille qui en fait un projet bizarre.

Les bizarreries de la Ferrari Testa Rossa J

Tête rouge J un seul a été construit, avec une propulsion totalement électrique. Il rend hommage à Lucybelle II, une Testa Rossa de 1958 pilotée par Ed Hugus et Ray Ernie Erickson aux 24 Heures du Mans avec le numéro 22, qui était la seule Testa Rossa à arborer la livrée Matterhorn White à rayures bleues.

Ferrari Testa Rossa J

Le modèle reproduit également parfaitement les feux de course, le Logo Lucybelle II peint sur un côté et un drapeau américain de l’autre. La géométrie de la direction est celle d’origine, ainsi que la suspension. Les jantes métalliques de 12 pouces reproduisent celles en alliage Borrani d’origine, et toutes les roues ont des pneus Pirelli Cinturato d’origine.

Ferrari Testa Rossa J

À l’intérieur, des sièges vintage en cuir rouge et des inserts blancs provenant d’artisans qui fournissent le rembourrage des voitures de route de Ferrari encore aujourd’hui. La Ferrari Testa Rossa J comprend le plus petit volant Nardi à dégagement rapide au monde, des cadrans pour les instruments classiques et des contrôleurs pour les quatre moteurs modes Débutant, Confort, Sport et Course.

Une tête rouge avec un moteur électrique

La Ferrari Testa Rossa J change totalement de propulsion. Un moteur électrique avec 3 batteries, pour une puissance de 1,34 ch en mode Novice et une vitesse maximale de 25 km/h ; 5,36 ch en mode Confort pour des vitesses de 40 km/h ; 13,4 ch en mode Sport et 80 km/h ; et 16 CV en mode Race, toujours avec une vitesse maximale de 80 km/h. Les batteries offrent une autonomie de 90 km.

Ferrari Testa Rossa J

La voiture est équipée d’un coilover Bilstein avec des ressorts hélicoïdaux personnalisés directement de Ferrari.

—–

Pour recevoir plein d’actualités et des conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre contre les arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page