Entretien MotoGP Andrea Dovizioso: entraînement et passion pour le motocross

MotoGP-Andrea-Dovizioso-intervista.jpg


Entretien MotoGP Andrea Dovizioso: entraînement et passion pour le motocross

L’urgence actuelle du coronavirus a arrêté le début du championnat MotoGP 2020 et, ces derniers mois, plusieurs pays du monde ont adopté des fermetures forcées et des restrictions de voyage pour empêcher la propagation du virus.

Interview d’Andrea Dovizioso en MotoGP : vidéo
[embedcontent src=”youtube” url=”https://youtu.be/gouelFS99yU”]

L’Italie est l’un des pays les plus touchés par le Covid-19 et depuis le 9 mars dernier, tous les citoyens du pays passent du temps chez eux, luttant ensemble pour contenir l’urgence. Basé à Forlì aussi Andrea Dovizioso il respecte la mesure et dans cette interview il a raconté ses sentiments à son sujet : « Personne ne s’attendait à ce que la situation devienne si grave, donc c’est très étrange. Maintenant, il est vraiment crucial de rester à la maison. Je sais que c’est difficile, mais nous devons nous engager à ne sortir que lorsque cela est nécessaire, car il semble que cette mesure fonctionne, donc nous devons continuer comme ça. ».

Le pilote de l’équipe Ducati a également expliqué comment vivez-vous le confinement et comment il passe ses journées : « Au début, c’était assez difficile. Ma copine et moi avons fait quelques corvées autour de la maison, puis les choses ont un peu changé. Ma fille passe son temps ici avec nous et il y a toujours beaucoup de travail à faire avec elle !.

En plus de se consacrer à sa famille, Dovizioso a raconté comment il utilise son temps, augmentant le sien séances d’entraînement: « Je m’entraîne plus qu’avant. Normalement, nos horaires sont très chargés. Nous devons nous entraîner, mais aussi nous reposer pour être prêts pour le week-end de course. Mais maintenant, je peux m’entraîner autant que je veux. » Parlant au lieu de sa passion pour le motocross, Dovi a également ajouté : « J’essaie de suivre le motocross autant que je peux, aussi parce qu’en Amérique ils ont la possibilité de continuer leurs activités, donc je regarde ce qu’ils font et disons que pour moi c’est une sorte de temps pour me ressourcer ».

Avant l’annulation du Grand Prix inaugural de la saison MotoGP 2020, initialement prévu le 8 mars au Qatar, les pilotes du Ducati Team Dovizioso et Petrucci ont participé aux deux tests officiels de pré-saison en février, en Malaisie et au Qatar, terminant les derniers travaux de développement sur leur Desmosedici GP20.

Bilan des deux sessions de essai de trois jours chacun, le pilote Ducati a déclaré : « Je pense que deux tests de pré-saison ne nous suffisent pas. Nous ne sommes pas physiquement prêts à rouler autant pendant trois jours consécutifs. Je passe la plupart de mon temps à essayer de nouveaux matériaux et nous devons également être sûrs avant de décider de la voie à suivre pour poursuivre le développement. C’est pourquoi, dans la plupart des cas, je ne suis pas aussi rapide lors des tests. Je veux toujours essayer de nouveaux éléments au bon moment, avec certains types de pneus, parce que je veux donner le bon retour. ».

En parlant de nouvelles solutions pneumatiques introduit par Michelin cette année, il a également ajouté : « Au début, il semblait que ces nouveaux pneus ne convenaient pas bien à notre style de conduite et à nos caractéristiques. Mais je pense qu’au final nous avons réussi à améliorer le feeling général avec la moto lors du dernier test au Qatar. Malheureusement, cela ne signifie pas que nous serons d’accord sur toutes les pistes. Les pneus arrière sont différents et ont beaucoup d’influence sur le pneu avant. Nous avons fait beaucoup de tours, mais lors des essais c’est difficile de retrouver les mêmes conditions qu’en course ».

Le pilote du Ducati Team a également eu son mot à dire objectif pour la saison 2020qui n’a pas changé par rapport aux années précédentes : « Certainement, nous voulons nous battre pour le titre. Si c’est possible, on ne le saura qu’au cours de la saison, mais c’est toujours difficile car il y a beaucoup de coureurs rapides. C’est dur d’être le meilleur, mais il faut avoir cette mentalité pour pouvoir le devenir ».

—–

Si cet article vous a plu, partagez-le sur vos réseaux sociaux et suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram Et Flipboards. N’hésitez pas à nous faire part de vos avis et suggestions commentant nos postes.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Retour en haut