La Fiat 500e bat toutes les autres voitures électriques par temps froid

Fiat-500-anteriore.jpg


Selon un test d’autonomie réalisé par l’ADAC, l’Automobile Club allemand, le Fiat 500 électrique il s’est avéré que la voiture moins affecté par les variations de température, et donc d’autonomie, entre été et hiver, battant toutes les autres voitures à batterie utilisées dans le test. Et celui qui a fait le pire ? Selon les Allemands, il s’agit de la Volkswagen ID.3.

L’Allgemeiner Deutsche Automobil-Clubc’est le nom officiel, a testé sept voitures électriques dans une zone où la température a atteint je -7°C. On ne parle pas de froid extrême, mais de valeurs certes rares en Italie, voire dans le nord, dans les plaines, mais plutôt répandues en Europe continentale. Voici comment les différentes voitures électriques se sont comportées.

Comment fonctionnent les voitures électriques en hiver ?

Plus précisément, voici les voitures testées par l’ADAC :

Fiat 500e (ici notre essai);

Ford Mustang Mach-E (ici notre essai);

⋅ Hyundai Kona Électrique;

⋅ Lexus UX300e;

⋅Nissan Leaf e+;

⋅Renault Zoé;

Volkswagen ID.3;

En publiant les données des tests, l’ADAC a expliqué que la batterie des voitures électriques fonctionne mieux avec températures entre 20 et 40 degrés, et pour que les accumulateurs soient toujours dans cette plage, les constructeurs ont adopté diverses solutions. Le plus répandu est la climatisation en hiver et en été, associée à un logiciel de gestion conçu pour maximiser l’autonomie.

Bien sûr, chaque voiture a sa propre architecture à la fois matériel et logiciel, ce qui conduit à des performances différentes. En tout cas, si certes en hiver l’autonomie des électriques diminue forcément, la consommation d’énergie peut varier considérablementavec une moyenne de 20% et jusqu’à réduire l’autonomie même de moitié dans les trajets les plus courts.

Volkswagen ID.3 1ère édition

L’ADAC a donc divisé le test comme suit : un premier test roulant sur le protocole WLTP un -7°C et à +14°C avec simulation de conduite sur 23 km en 30 minutes, avant laquelle les voitures ont été réchauffées pendant plusieurs heures à température contrôlée. Par la suite, l’ADAC a fait des tours sur le Piste d’essai de Penzing à 0°C et 20°C, conduisant chaque voiture pendant une heure et demie ou 100 km, avec des vitesses atteignant 30, 50, 80 et 120 km/h. Enfin, un test de conduite réel a été réalisé avec une évaluation de la consommation moyenne tous les 100 km à l’écran.

Voitures électriques d’occasion : parce qu’elles peuvent être une bonne affaire
Les images du premier Xiaomi MS11 Modena électrique

La 500 en tête, l’ID.3 en dernier

Le résultat principal est que aucune des voitures testées n’a maintenu son autonomie inchangée aux températures les plus froides, mais il fallait s’y attendre et chaque « conducteur électrique », y compris l’écrivain, le sait. Le fait intéressant est de voir quelles voitures ont fait le meilleur usage du logiciel de gestion de charge. Seul le 500 électrique était le meilleur: à -7°C sa consommation augmente de 35% par rapport au test à 14°Ctandis que le pire a été la Volkswagen ID.3, avec une augmentation de +99% incluant les pertes dues aux trajets courts.

Fiat 500 3+1

Même en test circuit, la compacte électrique allemande fait moins bien que les autres, avec une augmentation moyenne de la consommation de 30% à 0°C par rapport au test à 20°C. Par comparaison, le Renault Zoe a augmenté sa consommation de 21%. Enfin, l’ID.3 est aussi la moins bonne sur les trajets courts : +50% de consommation de 14 à -7°C, précédée par la Lexus UX300e en avant-dernière position avec une hausse de consommation de 37%.

Modèle à +14 °C à – 7 °C Perte en %
Fiat 500e 244km 182 km 25%
Renault Zoé 351km 244km 30%
Hyundai Kona électrique 215 km 147km 32%
Ford Mustang Mach-E 300km 202 km 33%
Lexus UX300e 224 km 141km 37%
Nissan Leaf e+ 332 km 210km 37%
VW ID.3 324km 162 km 50%

Concrètement, cela signifie qu’avec la baisse des températures, l’ID.3 passe de 324 km d’autonomie réelle à seulement 162, tandis que la 500e plus économique passe de 244 km à 182 km, soit 20 de plus avec une batterie de moindre capacité. Les trois dernières places sont toujours occupées par ID.3, Lexus UX300e et Nissan Leaf e+, qui s’avèrent être ceux qui utilisent le moins leur logiciel, tandis que le podium est toujours composé de Fiat 500e, Renault Zoe et Hyundai Kona Électrique.

RENAULT ZOE

Quoi qu’il en soit, j’espère qu’une mise à jour arrivera bientôt un logiciel qui vous permet de mieux utiliser l’énergie de la batterie de l’ID.3 lorsque les températures chutent considérablement en hiver.

—–

Pour recevoir plein d’actualités et des conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre contre les arnaques, vous pouvez inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons également à nous suivre sur Google News, cliquez ci-dessous pour vous inscrire gratuitement !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page