Bilan test consommation Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid RS Line

Renault-Megane-E-TECH-Plug-in-Hybrid-06.jpg


Moteur de plug-in

E-Tech 160 CV

Consommation moyenne

3-5,6 L / 100 km

Prix ​​TVA incluse

40 000 €

Avec Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid la gamme du modèle de la maison française est complétée, ce qui a été particulièrement apprécié en Italie. Nous voici devant la version Plug-in Hybrid, c’est-à-dire un hybride qui a la possibilité de se recharger complètement à la maison ou aux bornes de recharge. Comment c’était? Découvrons-le ensemble dans notre test de consommation.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid : la recommanderiez-vous ?

avis gianluca

Vous savez quand on dit « une voiture mature » ? Voici la Renault Mégane en quelques mots. Ce n’est pas une nouveauté absolue, mais la la ligne reste moderne et actuelle. C’est une voiture bien connue et appréciée pour confort et son fiabilité. En l’essayant, je n’ai trouvé aucun défaut évident pour lequel j’avertis amis et parents. En effet, je dois dire qu’à chaque fois que j’ai pu la conduire, je me suis senti « chez moi ».

Mais venons-en au cœur de la question du moteur. Comme mentionné, il s’agit d’un Plug-in hybride, il y a donc la possibilité de partir peut-être de chez soi avec une batterie chargée. Un point de plus qu’hybride et électrique, car avec la Mégane on a le meilleur des deux situations. Par rapport aux autres hybrides rechargeables, la Mégane ne se comporte pas en déchargeant la batterie puis en « bonjour ». En fait, il l’utilise comme un véritable hybride, chargez-le et utilisez-le en cas de besoin. En revanche, il est bon de le dire, la charge est lente. C’est idéal pour charger la nuit dans le garage de la maison à l’aide d’un boîtier mural, ou lorsqu’il est possible de le garer et de le maintenir immobile pendant une longue période, peut-être au travail. La charger aux colonnes en faisant ses courses n’est pas pour elle : au bout d’une heure laaugmentation de l’autonomie ce n’est pas si bon.

Donc? Mégane s’avère être une excellente voiture, même en version Plug-in hybridetant que vous êtes conscient de temps de charge.

PRO

  • Moteur et consommation
  • Confort à bord
  • Infotainment
CONTRE

  • Temps de charge
  • Levier de volume
  • Visibilité arrière

Sous le capot, la technologie F1

Notre test a été réalisé avec le set-up Ligne RS, ce qui lui donne une touche sportive supplémentaire par rapport à la version Business. Oui, car il est bon de rappeler que la technologie utilisée par Renault est directement issue de la Formule 1.

Voyons en résumé comment cela fonctionne. Il y a deux moteurs électriques alimentés par un Batterie de 10,4 kWh. Ceux-ci fonctionnent en synergie avec le moteur quatre cylindres 1.6. Comme mentionné, ce système hybride est capable d’exploiter les deux sources d’énergie, garantissant un certain plaisir de conduite tout en maintenant une consommation faible.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid

Le « truc » est que les trois moteurs fonctionnent de concert les uns avec les autres, en synchronie. Ce ne sont pas des systèmes séparés, comme c’est le cas avec d’autres fabricants. Un moteur électrique est ce qu’il faut pour démarrer la voiture, puis basculer la traction vers l’un thermique ou vers l’autre électrique. C’est aussi celui qui recharge la batterie lors du freinage.

Le deuxième moteur électrique, quant à lui, est celui qui assure la traction de la Mégane lorsqu’elle roule électriquement. Il y a donc toujours la meilleure option dans cette situation exacte. Au total on parle de 160 ch Et 144 Nm de couple.

Cette détermination !

Oui, il y a environ 200 kg de plus que la version thermique, mais se sentent-ils vraiment ? Vous ressentez réellement l’inertie au freinage, mais ne pensez pas que le Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid comportez-vous lourdement.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid

En effet, il est équipé d’un joli clic, qui avec sa maniabilité le rend adapté aussi bien à la circulation urbaine, grâce à une direction très douce, qu’aux trajets extra-urbains. Une grande détermination qui vient de la combinaison de moteurs, et qui ne déçoit jamais.

Confort et technologie à bord.

Belle la Mégane, qui en version RS offre le sièges sport avec appuie-tête intégré, apprécié car ils ne « serrent » pas comme c’est le cas sur d’autres modèles. L’intérieur suit évidemment ce qui a déjà été vu sur l’autre Mégane. Bon agencement des outils, facile et intuitif à lire. Le cluster est vraiment bien fait : il montre ce qu’il faut sans graphiques inutiles qui fatiguent à la longue.

Renault Mégane E-Tech

Un coup de pouce pour l’affichage touche centrale verticale. Excellente visualisation, elle est compatible à la fois avec Android Auto, voire avec Apple CarPlay, ce qu’on tient aujourd’hui pour acquis mais qui n’est pas le cas de tous les foyers. Personnellement, je ne suis pas satisfait du levier de volume derrière le volant. Peut-être faut-il un peu de temps pour s’y habituer, car chaque fois que mon regard tombe sur l’endroit où il se trouve, cela me distrait de la conduite.

Recharges, consommation, autonomie, Mode B.

Comme mentionné initialement, la recharge n’est pas très rapide. C’est parce que le chargeur embarqué est fourni 3,7kW en courant alternatif et il n’est pas possible d’utiliser la charge en courant continu avec la prise CCS Combo. En pratique, même si on utilise la colonne classique de 22 kW, la voiture charge environ 3 / 3,5kW.

Renault Mégane E-Tech

En gardant à l’esprit qu’on n’arrive jamais à avoir une batterie complètement déchargée, puisque Mégane est aussi une hybride, on peut estimer le temps nécessaire pour recharger une batterie qui a encore besoin du moteur thermique pour se recharger à environ 3 à 5 heures. Temps estimés, car lors de nos tests, nous n’avons jamais eu l’occasion de laisser la voiture à l’arrêt aussi longtemps en recharge. Nous avons vu que pour fois sous l’heurec’est-à-dire les achats de supermarché classiques, l’autonomie n’a pas augmenté de manière significative, dépensant moins d’un euro avec EnelX avec lequel, comme cela arrive régulièrement, nous trouvons des colonnes hors service.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid

Donc, comme nous l’avons dit au début, pensez à la Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid comme compagnon valable si vous avez la possibilité de le recharger la nuit dans la box à la maison. La recharge hors de chez soi est possible, certes, mais avec des limites évidentes, alors que l’autonomie électrique maximale est de 50 km, 45 km plus vraisemblablement en conduite réelle.

Au lieu de cela, il est intéressant de Mode frein. Cela vous permet de récupérer le maximum du freinage régénératif. Dès qu’on lève le pied de l’accélérateur, la voiture ralentit brutalement, justement parce que l’énergie est récupérée puis envoyée à la batterie. Cela peut sembler un guide étrange au début, mais quand on s’y habitue, il est difficile de s’en débarrasser.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid

Quant aux consommations moyennes, combinant à parts égales une conduite urbaine et une conduite extra-urbaine, elles varient en fonction de la quantité de conduite électrique effectuée. Sur une longue distance, nous passons ensuite à côté 3 l/100 km pour atteindre 5,6 l/100 km Dépendant de la situation.

Equipement et tarifs

Renault Mégane E-Tech est commercialisée en deux niveaux de finition : Entreprise et Ligne RSvendus respectivement à partir de dà 37 250 euros et de 40 000 €, tarif officiel TTC, recommandé aux membres du réseau commercial Renault.

Renault Mégane E-TECH Plug-in Hybrid

—–

Pour recevoir plein d’actualités et de conseils utiles notamment sur le monde de l’auto et de la moto, sur les radars et sur comment se défendre des arnaques, c’est possible inscription gratuite à la chaîne PifAuto sur Telegram. Nous vous invitons à nous suivre également sur Google News cliquez ci-dessous pour une inscription gratuite !

Actualités de Google

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page