En France, les radars anti-bruit Medusa contre les motos sont activés

radar-medusa.jpg


guerre contre les motos bruyantes commencé en 2019 en Pariset maintenant les radars sont également entrés en service dans d’autres régions de France.

Les radars de bruit, appelés « Medusa », ont une caméra centrale à 360 degrés avec plusieurs microphones qui s’étendent vers l’extérieur. Il peut ainsi identifier les véhicules présentant un niveau sonore excessif, même la nuit, en lisant leurs plaques d’immatriculation.

L’idée est de dissuader les gens de monter échappements bruyants sur leurs véhicules, et surtout les motocyclistes sont sous le feu.

Il y a quelque chose qui ne va pas en France, à tel point que Automobile Magazine cite l’exemple d’une petite ville, « ciblée » par environ 500 motards par jour, dont certains pris à l’échappement en 120 dB ou aussi 130 dB. Beaucoup trop.

La limite imposée par les autorités françaises est 90 dB, soit 12 dB de moins que la limite de 102 dB qui sera autorisée sur la piste. En effet, 90 dB est considéré comme le niveau de bruit maximal avant qu’il ne devienne une véritable nuisance pour les riverains.

Bien que les radars soient encore en phase de test, ils seront calibrés à seulement 90 db. Ceux qui dépassent les limites seront passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 135 €.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page