Gonflage des pneus à l’azote

gonflage-des-pneus-a-lazote

Le gonflage des pneus à l’azote est un procédé qui consiste à injecter de l’azote dans le pneu pour augmenter la pression. Cette technique permet d’augmenter la durée de vie du pneumatique, mais aussi de réduire sa consommation de carburant. En effet, lorsqu’un pneu est sous-gonflé, il est plus sujet aux crevaisons et donc à une consommation accrue de carburant.

L’azote étant un gaz inerte, il ne peut pas se déformer et donc ne provoque pas de crevaison.

Il permet également d’améliorer le comportement routier en amortissant les chocs et en absorbant les vibrations.

Gonflage des pneus à l’azote

Pourquoi est-il important de gonfler ses pneus à l’azote ?

Le gonflage des pneus est un élément important pour l’entretien d’un véhicule.

Le gonflage à la pression optimale est essentiel pour assurer une adhérence, une tenue de route et un freinage efficaces.

Le gonflage correct des pneus permet d’augmenter leur espérance de vie et de réduire les risques d’accident. Un mauvais gonflage peut causer une usure prématurée des pneus, générer plus de bruit et augmenter la consommation de carburant.

Il est donc important d’effectuer le gonflage des pneus à la bonne pression afin de profiter pleinement du potentiel du véhicule. Un mauvais gonflage peut entraîner les problèmes suivants :

  • Usure prématurée des pneus
  • Bruits liés au frottement du pneumatique contre la jante
  • Consommation accrue due au frottement sur le sol

Quels sont les avantages de gonfler les pneus à l’azote ?

Gonfler des pneus à l’azote est un processus qui permet d’optimiser la durée de vie et les performances du pneumatique. En effet, l’azote offre une meilleure résistance aux crevaisons, car il renforce la structure du pneu, ce qui permet de réduire le risque de déchirure ou d’éclatement.

L’azote permet aussi d’améliorer le kilométrage parcouru sans crevaison.

Il est possible de gonfler des pneus à l’azote pour optimiser leur longévité, mais cette opération peut être dangereuse si elle n’est pas effectuée correctement. Dans certains cas, une pression trop importante peut endommager votre flanc et provoquer un éclatement ou une déchirure du pneumatique. Pour gonfler ses pneus à l’azote, il faut savoir qu’ils doivent être stockés à température ambiante et que les pressions indiquées sur les flancs des pneumatiques correspondent aux conditions climatiques actuelles (température/humidité).

Il faut donc toujours utiliser la pression recommandée par le fabricant en tenant compte des conditions climatiques locales.

La plupart des voitures modernes ne permettent plus de gonfler les pneus à air seul (sauf si vous possédez un compresseur), car cela a pour conséquence d’abaisser la durée de vie du pneumatique et d’altérer sa qualité globale.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils utiles pour bien gonfler ses pneus :

  • Trouvez le bon équilibre entre pression et température
  • Ne jamais surgonfler un pneu

Qu’est-ce que ça change si on gonfle ses pneus à l’azote au lieu d’air ?

Les pneus à l’azote sont de plus en plus utilisés, notamment par les véhicules qui roulent sur des terrains accidentés ou dans des zones où les conditions climatiques peuvent être extrêmes.

Les pneus à l’azote permettent de réduire le risque d’aquaplaning et d’augmenter la durée de vie du pneu.

Le gonflage à l’azote permet aussi de réduire la consommation de carburant et donc les émissions polluantes. Cependant, il est important de garder en tête que le gonflage à l’azote nécessite un entretien particulier, car ce type de gonflage peut endommager le joint du pneu et créer une fuite d’air.

La présence d’un bouchon permet aux utilisateurs du produit d’effectuer eux-mêmes cet entretien, mais elle ne remplace pas un contrôle effectué par un professionnel.

Comment gonfler ses pneus à l’azote ?

Pour gonfler ses pneus à l’azote, il faut avant tout bien réfléchir.

Il est nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs : – La charge maximale supportée par le vélo – Le type de terrain (route ou chemin) – L’état des pneus et la quantité d’air qu’ils peuvent contenir

– Le type de valve utilisée – Les conditions climatiques (pluie, neige, chaleur…)

Combien de temps faut-il pour que les pneus gonflés à l’azote retiennent leur pression ?

Il faut au minimum une heure pour que les pneus gonflés à l’azote retiennent leur pression. Cependant, il est recommandé de patienter une demi-heure de plus pour avoir un résultat optimal. Si vous ne disposez pas d’un compresseur à la maison, vous pouvez toujours utiliser un appareil spécialisé qui permet d’augmenter la pression des pneus en quelques minutes seulement.

Vérifiez toutefois que vos pneus sont bien sur le bon sens de rotation (celui indiqué par le logo) et non pas ceux du côté intérieur (si vos jantes sont équipées d’un système anti-vol). Nettoyez soigneusement votre compresseur avec de l’eau et un chiffon humide afin d’enlever toute trace d’huile ou autre contaminant. Remplissez votre réservoir et branchez-le sur une prise murale standard. Maintenez la valve vers le bas et actionnez la poignée du pistolet jusqu’à ce que l’air commence à sortir du dispositif.

Laissez ensuite le dispositif se remplir complètement avant de gonfler les pneus.

  • Avantages
    • Le gonflage à l’azote permet aux pneus de conserver leur pression plus longtemps.
    • Ce type de gonflage réduit les risques d’explosion.
    • Cette technique empêche les déformations des pneumatiques.

      Y a-t-il des inconvénients à gonfler les pneus à l’azote ?

      Le gonflage des pneus à l’azote a plusieurs avantages.

      Il permet de réduire la résistance au roulement et donc d’optimiser le rendement énergétique. En outre, cette technique permet de réduire les émissions polluantes du véhicule. Par contre, le choix du gonfleur doit être fait avec soin, car il existe différents types de gonfleurs. Ces derniers peuvent proposer des niveaux de pression différents pour un même poids donné. Pour choisir le bon gonfleur, il est préférable de se baser sur la pression recommandée par le constructeur ou encore sur la consommation en litres d’air par kilomètre.

      Le choix du gonfleur doit prendre en compte plusieurs critères :

      • La pression recommandée
      • La consommation en air par kilomètre
      • Le type de pneu (pneu standard ou pneus sport)

      Que se passe-t-il si on ne gonfle pas ses pneus à l’azote assez souvent ?

      Dans un article paru en janvier 2015, le magazine Auto Plus a testé la résistance des pneus de plusieurs modèles de voitures.

      Le constat est sans appel : les pneus peuvent rapidement s’affaisser si l’on ne les gonfle pas régulièrement à l’azote. De même, les pneus qui ont été gonflés à l’azote il y a longtemps risquent de se dégonfler bien plus rapidement que ceux ayant subi une opération inverse. C’est le cas notamment des pneus d’une Renault Mégane 2 1.5 dCi 110ch BVM6 Dynamique, dont la bande de roulement était encore gonflée à l’azote il y a trois ans ! Aujourd’hui, la voiture affiche une pression anormale au niveau du train avant et ses quatre pneus sont crevés.

      Le phénomène est identique pour une Peugeot 308 1.6 HDI 110ch Trendy 5p où le taux d’humidité des gommes avant gauche et droite est passé de 0% en 2010 à 70% en 2012 ! Si vous ne faites pas contrôler régulièrement vos pneumatiques, prenez donc garde aux signes annonciateurs comme un bruit inhabituel (roulement) ou un comportement différent au freinage ou sur route humide… Dans un souci écologique et financier, nous vous conseillons donc de faire contrôler régulièrement la pression des pneumatiques par votre garagiste habituel afin d’adopter les bonnes pratiques au quotidien..

      Quel est le coût approximatif de gonfler ses pneus à l’azote ?

      Le prix des pneus varie selon le type de pneu et le fournisseur.

      Le coût d’un gonflage à l’azote est souvent plus élevé que celui réalisé avec une pompe manuelle, mais il permet un gonflage précis.

      La valeur du gaz utilisé pour gonfler les pneus à l’azote est très variable. Elle peut dépendre du type de gaz utilisé, de la pression requise ou encore des conditions atmosphériques (température et humidité). En tenant compte de tous ces facteurs, il est possible d’avoir une idée approximative du coût d’un gonflage à l’azote par rapport au gonflage manuel :

      • Pour des jantes en alliage
      • Pression: 0,4 bar / 0,8 bar
      • Durée: 10 minutes / 20 minutes

    Pour gonfler les pneus, on utilise de l’air comprimé sous pression. Cette pression est obtenue par des pompes spéciales. L’azote est plus dense que l’air et donc il faut en mettre moins pour gonfler un pneu à l’azote qu’à l’air.

    Les pneus gonflés à l'azote assurent-ils une meilleure tenue de route?

    Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page