Volkswagen condamné à une amende de 76 millions d’euros en Australie pour les émissions de diesel

dieselgate.jpg


Ils continuent pendant Volkswagen les séquelles causées par le dieselgate, dans ce cas en Australie. Après que la Haute Cour a rejeté le dernier appel, le constructeur automobile allemand devra payer 125 millions de dollars australiens de pénalités, égales à environ 76 millions d’eurospour avoir enfreint les réglementations sur les émissions.

VW avait fait appel de la décision de la Cour fédérale de 2019 en augmenter l’amende de 50 %., qui est en fait le plus élevé jamais imposé à une entreprise en Australie pour violation des droits des consommateurs. En particulier, Volkswagen aurait dû fournir des informations correctes sur les émissions aux autorités d’homologation et de commercialisation pour environ 57 000 véhicules diesel entre 2011 et 2015. Si elle avait déclaré les vrais chiffres, comme l’affirme la commission de la concurrence, les véhicules n’auraient pas été autorisés à être vendu en Australie.


Échec épique des militants du climat qui bloquent la circulation : ils arrêtent deux Tesla

Stellantis teste les eFuels et continue sur l’électrique

Volkswagen ne voit pas actuellement de voitures électriques en Australie. Une décision pas si étrange, étant donné que le pays était parmi les plus contrairement aux positions de la COP26, en ne signant pas l’engagement « zéro émission ». Le problème pour les Australiens est la production de charbon, qui non seulement ne s’arrêtera pas, mais se poursuivra pendant les prochaines décennies.

—–

Nous vous invitons à nous suivre sur Google News sur Flipboard, mais aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentant nos articles.

télégramme

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *