Renault Twingo ZE : bilan premier contact

Renault-Twingo-34-anteriore.jpg


Autonomie

185 kmWLTP

vitesse maximale

135km/h

Moteur

60 kW / 82 ch

La Twingo passe à l’électrique ! Le petit de Renault, qui a toujours été conçu comme une voiture à usage urbain grâce à ses dimensions ultra-compactes et désormais encore plus en phase avec la ville grâce à la Propulsion 100% électrique. Renault Twingo ZE. elle se présente comme une première évolution technologique, toujours en concurrence directe avec la Fiat 500 électrique, une évolution pour simplifier la vie en ville, puisqu’elle ne paie pas de zone C, ZTL, bandes bleues et n’est pas soumise à des restrictions de toute sorte. Essai routier Renault Twingo électrique lors de notre premier contact, en faisant confiance à un test plus approfondi également pour mieux vérifier l’autonomie et les coûts de fonctionnement.


Toutes les voitures électriques pas chères à moins de 40 000 euros en 2022

Renault Twingo Electric : les caractéristiques de la Française zéro émission

Renault Twingo ZE : la recommanderiez-vous ?

Non, si vous recherchez une voiture zéro émission pour les longs trajets. Oui, si vous avez besoin d’une citadine extrêmement compacte et facile à garer. Entre autres choses, le Twingo électrique a l’avantage par rapport aux autres concurrents d’avoir une plus grande polyvalence grâce aux 5 portes, qui garantissent un accès rapide et facile. Jolie et stylée, elle est parfaite pour se déplacer sans recourir aux transports en commun, déconseillés en cette période, et pour éviter de tomber dans les pénalités et amendes dues à la ZTL, aux parkings jaunes ou bleus, et autres restrictions.

Une voiture qui fait bien ce pour quoi elle a été conçue, avec le bon espace pour une charge légère, comme les courses ou un sac à dos et un sac de travail ; et aussi pour se rendre au travail et dans d’autres lieux typiques de la vie quotidienne, comme la salle de sport ou d’autres lieux d’activités récréatives, culturelles et sportives.

PRO

  • Manutention
  • Rayon de braquage
  • Taille de la ville
CONTRE

  • Très petit coffre
  • Il n’y a pas de fente pour le câble de charge
  • Sol un peu trop haut

Renault Twingo ZE : comment se passe la version électrique

Il faut approcher cette Twingo ayant à l’esprit de quelle voiture il s’agit: pas une voiture de performance, mais une voiture agile, vif en ville et qui permet le moins possible de rebroussements et de manœuvres de stationnement dans les petites rues dont l’Italie, et même la France elle-même, abondent dans ses villes.

Renault Twingo ZE

Ici, je veux vraiment partir de la chose qui m’a le plus surpris, positivement : le rayon de braquage. Vraiment super! J’ai réussi à faire demi-tour à deux reprises, et dans deux rues plutôt étroites sans le moindre problème : le débattement de la direction, en effet, est très profond, et grâce à l’empattement allongé et au petit gabarit de la voiture, la Twingo est-il aussi incroyablement agile parfaitement en phase avec la ville.

Renault Twingo ZE

Le guide en général est cependant très doux, sans aucun type de problème. Le départ se fait en effet très rapidement, grâce au 160 N/m de couple immédiatement disponible, en combinaison avec le moteur électrique de 60kW (82 CV). Comme je l’ai dit, pas de performances formidables comme sur d’autres modèles: Renault Twingo ZE Tout d’abord, c’est une voiture pratique, et cela démontre qu’une voiture de cette catégorie n’a pas besoin de moteurs très puissants, car celui disponible est adapté aux trajets rapides, mais pas rapides, de la vie en ville.

Renault Twingo ZE

La Twingo électrique partage la plateforme avec le Égaliseur intelligent Forfour , et en fait du petit allemand, il prend l’excellent rayon de braquage, l’empattement allongé et les mêmes dimensions, ainsi que certains des composants internes. Il améliore cependant l’autonomie : le moteur de 60 kW est en effet associé à une batterie de 22 kWh, permettant une autonomie de 185 km sur le cycle WLTP (la Smart en a 130), qui montent à 250 km en usage urbain, profitant de toutes les particularités et de la recharge en freinage de l’électrique. Il n’est donc pas possible d’utiliser la Twingo électrique pour de longs trajets, et après tout elle n’a pas été conçue pour cela.

Il existe trois modes de conduite :

  • Eco, qui réduit la vitesse maximale à 110 km/h et travaille à l’économie d’énergie, permettant d’étendre l’autonomie à 215 km sur les parcours mixtes.
  • Normal, qui exploite plutôt la pleine puissance du moteur, et laisse la vitesse maximale à 135 km/h.
  • « B-Mode », qui permet au conducteur de choisir entre trois niveaux de freinage récupératif, activé dès qu’il lève le pied de l’accélérateur.

Renault Twingo ZE

Renault Twingo ZE peut être rechargée à la maison, au travail mais aussi dans des bornes de charge alternées triphasées jusqu’à 22 kW, une technologie qui lui permet de s’adapter aux bornes individuelles et de tirer le meilleur parti de toutes les infrastructures. En parlant de timing, on parle d’une demi-heure pour recevoir 80 km d’autonomie, et d’une heure et quart pour atteindre une charge complète avec un système de 22kW. Chez moi en revanche, il faut compter 11 heures, alors qu’avec une colonne monophasée il en faut 7. Bref, dans la lignée sinon supérieure à de nombreux concurrents.

Renault Twingo ZE : design et siège

Inutile de s’attarder sur le design de la Twingo électrique, car c’est la même que la Twingo thermique. Renault a donc opté pour une familiarité du modèle, puisqu’il est déjà très connu et répandu. On retrouve donc les derniers éléments esthétiques vus avec le restyling : phares à technologie LED et design C, arrière avec hayon noir contrastant, petit becquet et aussi la possibilité d’avoir un toit noir contrastant. En revanche, la calandre change, désormais composée de baguettes chromées très élégantes.

Renault Twingo ZE

La Twingo se reconfirme comme une voiture très personnalisable au niveau des coloris : par exemple, le modèle que nous avons testé se distingue par un rouge vif en contraste avec les jantes blanches de 15 », blanc également repris à l’aérographe sur l’arrière du flanc. La combinaison de couleurs est également reprise en interne, en partant des sièges, blancs avec surpiqûres contrastées, jusqu’aux plastiques brillants du volant et du tableau de bord, très agréable à l’oeil et sans aucun effet cheap.

Renault Twingo ZE

L’assise, à l’avant, est confortable grâce au toit arqué. Je n’ai eu aucun problème, et en effet le siège est un petit fauteuil qui soutient le dossier et qui fait à peine se rendre compte qu’on est dans une voiture. Il manquait peut-être la présence d’un accoudoir, mais il faut dire que la voiture a tout ce qu’il faut à l’avant, comme deux prises USB, deux porte-gobelets et un espace pour le smartphone. De plus, le tableau de bord est très pratique, avec un écran tactile 7 » compatible avec Android Auto ed Apple Car Play. Le système est alors connecté à l’application MY Renault, qui permet de gérer à distance la Twingo électrique : l’utilisateur peut en effet transmettre la destination au véhicule, poursuivre un parcours tracé à pied, et aussi retrouver facilement la voiture grâce à « Find Ma voiture « .

Renault Twingo ZE

Derrière, en revanche, pour des personnes aussi grandes, la selle est un peu étroite. Moi, mesurant 1,94 mètre, touche avec ma tête, et mes genoux grâce à la plate-forme surélevée sont très hauts. Cependant, comme il s’agit d’une citadine, vous ne passez presque jamais des heures assis à l’intérieur. Et si les occupants sont tous de taille moyenne, alors le siège est parfaitement soutenable. Le coffre est également petit, sous lequel se cache la batterie, et aussi grâce au câble, il n’est pas si utilisable : juste les sacs à provisions, et rien d’autre.

Renault Twingo ZE : tarifs

Renault Twingo ZE avec batterie propriétaire démarre à partir de 22 450 euros dans la version Zen, déjà équipée de la climatisation automatique, d’un écran tactile de 7 pouces et d’une radio DAB.

Renault Twingo ZE

La version Intens coûte 23 650 euros voit la personnalisation esthétique, les jantes en alliage de 15  » et les phares antibrouillard; en plus de l’assistant de voie, de la caméra de recul et du système de navigation connecté qui permet de vérifier la disponibilité des colonnes en temps réel, et de planifier un itinéraire comprenant également des arrêts de recharge.

Il existe également une édition limitée Twingo ZE Vibes disponible qui coûte 24 350 euros.

Rate this post
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page